Trois.1 : À propos d'une note sur les Vikings

VikingsDans Trois.1 : Synopsis anglais, l'une des premières notes que Lilie Jourdain transmet à Benjamin Carson est intitulée "le Mythe du Viking sexy".

Petit retour sur un clin d'oeil culturel...

"Mes notes sur le mythe des Vikings sexy, en fait pleins de poils sales ? Vous êtes sérieux ?"

Il y a bien longtemps, dans une lointaine, très lointaine province, une petite fille qui s'ennuyait ferme attrapa un livre au hasard sur une étagère. Il y avait, dans une collection Jeunesse, différents mythes et récits antiques : Rome, la Grèce, l'Égypte... et un récit d'un voyageur arabe ayant rencontré les barbares Vikings.

Il contenait notamment une fascinante histoire concernant les funérailles d'un chef, dont le corps déposé sur un drakkar allait dériver au fil de l'eau avant d'être enflammé, pour rejoindre un lieu étrange dénommé Valhalla. Et une scène hilarante où, devant le refus du voyageur "civilisé" de boire de l'alcool sous des prétextes religieux, le "barbare" lui démontre qu'il y a toujours moyen de s'arranger ("Tu ne peux boire ce qui est issu de la fermentation du raisin ? Bah, ça tombe bien : la cervoise, c'est de l'orge !").

Et puis il y avait les dieux : Après Râ et Horus, Zeus et Athéna, Neptune et Pluton, se découvraient Odin, Thor, Freya, Loki...

Des années plus tard, l'enfance ayant cédé la place, l'histoire des Vikings a pris un contour moins glamour : ces gens étaient des pilleurs, des pirates, leurs exactions ont laissé des souvenirs d'épouvante durable (l'atroce supplice de l'aigle de sang, par exemple). Mais étaient-ils plus des meurtriers sanguinaires que les Saxons ou les Francs, ces autres envahisseurs, après les Celtes puis les Romains, de ce qui sera la France et l'Angleterre ?

Vikings vs Norsemen

Cette ambivalence est particulièrement sensible dans deux séries qui l'abordent chacune à leur manière, l'une sur le mode "spectacle violence-sexe" et l'autre sur le mode "humour décapant" :

Et là, évidemment, le côté propre et sexy d'un Thor / Chris Hermsworth ou Loki / Tom Hiddleston est violemment battu en brèche par un Ragnar Lothbrok / Travis Fimmel ou les habitants de Norheim !

La culture Viking (terme assez impropre sans doute) connaît en tout cas un succès certain dans la pop culture, au même titre que les ambiances celtes ou les mythes arthuriens. Il serait fastidieux de lister toutes les références des auteurs fascinés autant par la violence des guerriers, la flamboyance des mythes que la poésie des scaldes Vikings : de la bande-dessinée aux jeux vidéos (à commencer par World of Warcraft, notamment dans l'extension du "Roi-Liche"), le cinéma s'en est emparé il y a longtemps déjà (voir "Vikings" avec Kirk Douglas et Tony Curtis, pour commencer!), et les plates-formes de séries TV ne pouvaient pas passer à côté de cette mine d'un tel folklore !

Thor Loki

Travis fimel 1

 

Le voyageur et le barbare

Pour ceux que cela intéresse, le voyageur arabe a réellement existé : il s'appelait Ahmad ibn Fadlan. Émissaire d'un émir musulman au 10ème siècle, il fit des récits assez détaillés de ses aventures auprès de ce peuple rien moins qu'étrange, pour un lettré de son époque et de sa culture.

Pour en savoir plus, je vous recommande l'excellent article du site sarrazins.fr : http://www.sarrazins.fr/vikings-et-musulmans-le-choc-dune-rencontre/.

Et si vous préférez les films, celui (plus ou moins culte) de 1999 avec Antonio Banderas, le 13ème Guerrier, est pour vous.

 

Trois.1 Univers