Contact

Veuillez remplir ce formulaire si vous souhaitez laisser un message : ce sera avec plaisir que je le lirai et y répondrai !

Mais attention, nous vivons dans un monde de plus en plus corseté. La dernière baleine en date porte un nom aussi rébarbatif que sa finalité : RGPD.

Censée "protéger les citoyens" en faisant de tous des responsables (comprenez : "coupables"), la loi veut que toute donnée informatique contenant des informations personnalisées tombe sous le coup de ses dispositions. Applicable à partir du mois de mai 2018 dans tous les pays de l'Union Européenne, elle prend pour modèle le "grand frère" américain, qui ne s'embarrasse pas de frontières quand ça l'arrange, et donc pratique "l'extraterritorialité".

En résumé, si vous êtes un professionnel ou un indépendant, vous ne pourrez même plus intégrer les cartes de visite de vos contacts sans avoir à rendre des comptes (et selon des procédures bien indigestes, tant qu'à faire...).

Vous devrez à tout moment justifier de ce que vous faites de ces données (parce que, de base, vous êtes mal intentionné), savoir où elles vont (si vous vous faites hacker, ce sera de votre faute, un peu comme le viol, quoi...), et pouvoir certifier qu'elles seront supprimées si le contact en fait la demande (attention, pas que chez vous : chez tous les autres aussi, que vous avez évidemment suivis à la trace - ah pardon, ça, ce n'est pas permis...).

Ce n'est même pas une blague : une épée de Damoclès pour tomber à bras raccourcis sur les petits (qui sont des informaticiens chevronnés, ou ont les moyens de les payer, c'est évident), et faire les gros yeux à nos chers GAFA. Qu'on en juge : jusqu'à 4% du chiffre d'affaires mondial.

Tout ça vous paraît indigeste et lointain? Détrompez-vous. (Et relisez le chapitre 15 : Opération Commando de Trois.1 : Synopsis anglais !)

Donc, comme "dura lex, sed lex" que les choses soient claires entre nous :

Vos données ne servent qu'à :

  • l'envoi de lettres d'information, si vous avez voulu en recevoir.
  • si vous souhaitez disparaître de la base des contacts que vous aurez laissés ici, merci d'adresser un mail à contact@trois-roman.com, qui fera suivre et traitera votre demande. 

Souhaitons-nous à tous bon courage avec la bureaucratie...

Bon maintenant que la purge est faite, si nous passions aux choses vraiment sérieuses : en quoi puis-je vous aider ?